Algérie : deux autres pépites de L1 disent oui aux Fennecs de l’Algérie… Aouar aussi !

L’Algérie fait le plein de binationaux ! Après l’ailier de Nice, Badredine Bouanani, lundi, deux autres jeunes talents de Ligue 1 ont choisi ce mardi de défendre les couleurs des Fennecs. Houssem Aouar devrait les imiter.

Il y a d’abord Farès Chaïbi (20 ans). Révélé cette saison avec Toulouse (6 buts et 6 passes décisives en 28 matchs toutes compétitions confondues), le milieu offensif a annoncé son choix ce mardi sur son compte Instagram.

C’est avec une énorme fierté que je vous annonce mon choix de rejoindre la sélection algérienne. Je tiens également à remercier la Fédération Française de Football pour l’intérêt qu’ils m’ont porté. Mais ce choix vient tout droit du cœur. Hâte de porter ce maillot, a écrit le Pitchoun, dont les qualités techniques raviront les supporters algériens.

 


Jamais appelé en sélection de jeunes avec l’équipe de France, le natif de Bron avait été convoqué par les Espoirs algériens en septembre dernier, mais il avait préféré différer son arrivée, en accord avec son club. Quelques mois plus tard, c’est finalement la sélection A qui lui ouvre ses portes et le Toulousain devrait figurer dans la liste de Djamel Belmadi pour affronter le Niger les 23 et 27 mars dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2023.

Hadjam recale les Bleuets

Ce devrait aussi être le cas de Jaouen Hadjam ! Arrivé au FC Nantes cet hiver en provenance de la Ligue 2 et du Paris FC, le latéral gauche de 19 ans a changé de dimension et dû faire un choix. D’après RMC Sport, le natif de Paris était sollicité à la fois par l’équipe de France Espoirs (il a représenté les Bleuets jusqu’en U20) et l’Algérie, et le Canari a tranché en faveur des Fennecs. Il aura une carte à jouer dans le couloir gauche en tant que doublure de Ramy Bensebaini et en concurrence avec Rayan Aït-Nouri (Wolverhampton), qui devrait lui aussi découvrir la sélection sur ce rassemblement.

Aouar, cette fois c’est la bonne ?

Et ce n’est pas tout ! Au terme d’un long feuilleton, L’Equipe indique que le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais, Houssem Aouar (24 ans), va lui aussi annoncer son choix de rejoindre les Fennecs dans les prochaines heures. Celui qui compte une seule cape en Bleu (en octobre 2020 en amical contre l’Ukraine) se trouvait en réflexion depuis plusieurs mois. Selon la même source, sa première convocation pourrait toutefois attendre puisque le Gone est loin d’être à 100% de ses moyens et doit se contenter d’un statut de remplaçant en club.

Aouar, cette fois c’est la bonne ?

Et ce n’est pas tout ! Au terme d’un long feuilleton, L’Equipe indique que le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais, Houssem Aouar (24 ans), va lui aussi annoncer son choix de rejoindre les Fennecs dans les prochaines heures. Celui qui compte une seule cape en Bleu (en octobre 2020 en amical contre l’Ukraine) se trouvait en réflexion depuis plusieurs mois. Selon la même source, sa première convocation pourrait toutefois attendre puisque le Gone est loin d’être à 100% de ses moyens et doit se contenter d’un statut de remplaçant en club.