Développement du football congolais : Comment Inter Club, club des Forces Armées Congolais qui a tout pour être professionnel, peine à l’être; comparé à l’AS FAR du Maroc

Développement du football congolais – Fondé en 1967 sous l’impulsion de Jacques Joachim Yombi-Opangault, un des officiers supérieurs des Forces armées congolaises (FAC) de l’époque, Inter Club est un club omnisports basé à Brazzaville, qui a longtemps était une équipe composée à plus de 90 % de militaires tout grade et fonctions confondus. Au fil des années, et afin d’être compétitif aussi bien sur le plan national, que sur le plan international, Inter Club s’est ouvert aux civils, en recrutant les meilleurs talents du pays. D’autres ont même eu l’opportunité d’intégrer les rangs de l’Armée Congolaise via le club de sports.

Cependant, après 56 ans d’existence, l’Association Sportive des Forces Armées Congolaises, n’a pas su se réinventer, s’adapter à la mondialisation et se professionnaliser, comme les associations sportives sœur, parmi laquelle nous pouvons citer : AS FAR (association des Forces Armées Royales) du Maroc ou Association Sportive des Forces Armées Sénégalaises, pourtant Inter Club, a tous les atouts pour être structuré, professionnel. Analyse de la rédaction.

L’Association Sportive Inter Club, est un des plus vieux clubs de sports du Congo, au côté de Diables Noirs, CARA et Etoile du Congo. À 56 ans d’âge, ce club a marqué l’histoire du sport congolais, tant dans les compétitions nationales, qu’internationales et ce dans plusieurs disciplines sportives : football, Basket Ball, Hand Ball, Volley Ball, pour ne citer que celles-ci. Mais, l’une des disciplines sportives dans lesquelles Inter Club à laisser son empreinte, est sans conteste le Handball. Qu’il s’agisse