Shakhtar Donetsk, Arsenal : les enchères flambent pour Mykhaylo Mudryk !

Pépite du Shakhtar Donetsk dont le style de jeu lui a valu le surnom de « Neymar Ukrainien », Mykhaylo Mudryk a mis l’Europe à ses pieds au cours des derniers mois. Le jeune ailier de 21 ans est d’ailleurs fortement valorisé par son club qui fait monter les prix. Alors que Newcastle a jeté l’éponge, Arsenal reste

La planète football a les yeux rivés sur la Coupe du monde 2022 actuellement, mais le mercato hivernal se rapproche à grands pas. Absent de la compétition suite à une défaite en barrages contre le Pays de Galles (1-0), l’Ukraine n’a pas pu participer à l’image de son grand talent Mykhaylo Mudryk. Pourtant, loin des terrains et des projecteurs offerts par l’exposition d’une Coupe du monde, le natif de Krasnograd. Se révélant la saison dernière et confirmant tout son potentiel lors de l’exercice actuel (10 buts et 8 offrandes en 18 matches, l’ailier gauche international ukrainien (8 capes) est en train de franchir doucement, mais sûrement un cap dans sa carrière. Pour le plus grand bonheur du Shakhtar Donetsk, mais aussi de son désormais ex-coach Roberto De Zerbi.

100M€ réclamés par le Shakhtar Donetsk

«J’ai besoin non seulement de gagner l’Ukrainian Premier League et la Coupe d’Ukraine, de bien jouer en Ligue des champions, mais aussi d’éduquer les jeunes joueurs. Myhkaylo Mudryk est l’un des meilleurs jeunes footballeurs. Si je ne l’amène pas à un niveau supérieur, je considérerai cela comme une défaite personnelle» expliquait l’actuel technicien de Brighton & Hove Albion quand il avait le droitier sous ses ordres. Le temps a donné raison au Transalpin et Mykhaylo Mudryk est devenu l’un des jeunes talents les plus prisés du marché des transferts. Conscient d’avoir un diamant dans son effectif, le Shakhtar Donetsk a mis les barbelés cet été face aux intérêts à des degrés différents du Bayer Leverkusen, Brentford, Nice, Everton, Arsenal, Liverpool ou encore Newcastle.

Grand fan de Cristiano Ronaldo, l’Ukrainien semblait d’ailleurs avoir sa petite préférence : «le Bayern joue très bien. Comme toujours, du grand football est montré par Manchester City. Mais j’aime vraiment le jeu d’Arsenal. Il y a un entraîneur talentueux, de jeunes joueurs de football forts individuellement qui jouent un football bon et moderne.» Conscient de détenir un talent générationnel, le Shakhtar Donetsk a néanmoins rapidement freiné les ardeurs des grosses écuries. «Est-ce que 40 millions d’euros suffisent pour l’acheter ? Nous ne parlons pas pour ces chiffres. Pas même pour 50. À ce prix, nous n’appelons même pas le président pour lui faire l’offre. Nous valorisons Mudryk plus qu’Antony, de Manchester United, pour qui 100 millions d’euros ont été versés» expliquait Carlo Nicolini, directeur sportif adjoint du club dans un entretien pour Calciomercato. Une somme toujours d’actualité et qui témoignent d’une volonté ferme de faire monter les enchères.

Arsenal en pole position

Une somme jugée extrêmement surévaluée par certains clubs comme Newcastle qui aurait décidé de jeter l’éponge comme le rapporte le média ukrainien Sport. Une équipe néanmoins semble tenir la corde et a évidemment les faveurs du joueur puisqu’il s’agit d’Arsenal. D’ailleurs ce dernier avait encore une fois ouvert la porte aux Gunners en novembre dernier : «d’un point de vue purement théorique, s’il y avait la possibilité d’être un joueur remplaçant pour le Real Madrid ou un titulaire pour Arsenal, je choisirais probablement Arsenal. C’est une question difficile, qui implique beaucoup de facteurs dans ma réponse. Je voudrais d’abord savoir de la part de l’entraîneur principal que même si je ne suis pas un titulaire garanti, j’aurai une chance. Une de mes surprises a été le nombre de fans d’Arsenal qui m’ont suivi. Les fans d’aucun autre club n’ont interagi autant qu’eux. Ils m’ont dit qu’ils m’attendaient, qu’ils me disaient « Viens chez nous. »» Un autre bon point glané par le club londonien.

Pour autant les sommes exigées publiquement par les Ukrainiens sont élevées même si un montant de 46 millions d’euros hors bonus a été évoqué récemment dans la presse anglaise. Ce lundi, The Athletic apporte quelques éclaircissements sur ce dossier. Alors que récemment Mikel Arteta a timidement confirmé l’intérêt actif d’Arsenal pour le joueur, le média anglais explique qu’Arsenal et la famille Kroenke (propriétaire du club ndlr), sont prêts à faire un effort financier important en janvier si une opportunité pour le long terme se présente. Une manière de soutenir le travail réalisé par le coach Mikel Arteta et le directeur sportif Edu. Jugé comme une priorité par Arsenal, Mykhaylo Mudryk est toujours estimé comme un futur transfert aux alentours de 100 millions d’euros par le Shakhtar Donetsk.

Une somme certainement trop élevée pour Arsenal qui tentera de s’offrir le joueur pour un tarif inférieur. Pour